Le cinéphile tranquille | Pour changer le monde, il faut changer les imaginaires. Pour changer les imaginaires, il y a le cinéma et les arts…
Mode
Plein Ecran

L’incertitude du néant. L’Ombre des femmes (Philippe Garrel, 2015)

Des critiques unanimes et dithyrambiques qui contrastent avec votre -douloureuse- expérience de spectateur. Très rageant et réellement perturbant. Sur l'Ombre des femmes (Philippe Garrel, 2015) Avec un titre à la façon de...
23 février 2015
 / 

Champagne Supernova
Kingsman (Matthew Vaughn, 2015)

Un film d'action, grand public qui pétarade dans tout les sens mais qui suggère au passage une vision du monde subversive sans que grand monde soit choqué. C'est révélateur d'une époque et devrait questionner nos dirigeants. Sur Kingsman (Matthew Vaughn, 2015)
1 février 2015
 / 

It’s the cinema, Stupid!
Whiplash (Damien Chazelle, 2014)

Empruntons à un -pas encore à ce moment là- président américain une citation pour dire que si certaines choses peuvent déranger dans un film, il convient peut être de ne pas incriminer ces éléments en particulier, mais le cinéma lui même. Sur Whiplash (Damien Chazelle, 2014)

Un silence assourdissant.
2001, l’odyssée de l’espace (Stanley Kubrick, 1968)

Les films qui changent véritablement votre vie sont rares. Pour ma part tout c'est joué en 16 secondes. Sur 2001, odyssée de l'espace (Stanley Kubrick, 1968)
12 mars 2014
 / 

Ici s’arrête la fiction et commence la vie (en cinémascope).
Le loup de Wall-Street (Martin Scorsese, 2013)

Ou comment en changeant le format du film, Scorsese enfonce son personnage principal et détruit les beaux apparats du discours publicitaire. Sur Le loup de Wall-Street (Martin Scorsese, 2013)
19 janvier 2014
 / 

The Times, They are a Changin
House of cards (Beau Willimon, 2013)

Certains signes montrent que les temps changent pour les séries. Dieu que cela fait du bien! Sur House of cards (garanti sans spoiler)
5 janvier 2014
 / 

Comme une déception. Pas sur le film mais son succès.
Michael Kohlhaas (Arnaud des Pallières, 2013)

Quand un film d'auteur exigeant rencontre le succès public, on est réellement ravi. Prêt à croire que des choses peuvent bouger. Avant de se rendre que peut être pas. Sur Michael Kohlhaas (Arnaud des Pallières, 2013)
10 octobre 2013
 / 

Le mythe de la caverne…sous-marine
Le monde de Nemo (Andrew Stanton, Lee Unkrich, 2003)

Quand regarder encore et encore les même films avec vos enfants, vous oblige à regarder certains films différemment. Sur Le monde de Nemo (Andre Stanton, Lee Unkrich, 2003)